Il se fait qu’on ne peut pas toujours être partout…

Ne pouvant pas être là à la date prévue (un peu au dernier moment) du procès, j’ai eu recours par des relations pas forcément très honnêtes à des intérimaires (sous payé-e-s, même, pas du tout!) Franck et Françoise de Sans Canal Fixe

C’est toujours intéressant de voir une autre façon de traiter la question…

Tant et si bien qu’il se pourrait que pour le prochain Procés du 5 Avril , on fasse la même chose, il faut privilégier le local, non?

Mais j’aime beaucoup cette façon de prendre le relais.. Cette forme de solidarité.. Encore Merci à Franck et à Françoise, et que vive l’internationale des filmeurs et filmeuses engagé-e-s… On peut rêver, non?